Jeunes et Socialistes

Articles tagués ‘victoire’

Première pour la gauche au pays du manga. Petit rappel d’un fait passé inaperçu.

japon

Le 16 septembre dernier, l’investiture au poste de premier ministre de Hatoyama Yakio, du parti démocrate japonais marqua la fin de la domination sans merci du parti libéral. C’est une grande première sur l’archipel. Libérale depuis des décennies, porté dans les années 70 et 80 par un modèle libéral en plein essor et ne laissant personne sur le carreau, ou presque, le Japon s’enorgueillit d’être devenu la seconde puissance économique mondiale.

C’était sans compter sur la crise immobilière et l’éclatement de la bulle spéculative qui toucha l’Asie dans els années 90. La crise d’une ampleur rare mis à bas le modèle de redistribution des richesses via les entreprises de la mouvance toyotisme et jeta dans les rues des milliers de japonais. Avec un taux de croissance plongeant sous les -10% fin 2008, les libéraux et leurs politiques de dérégulation économique ne tinrent pas face aux démocrates qui annoncèrent une volonté de rendre le lycée gratuit, de donnée des allocations familiales, de redistribuer massivement les richesses. La précarité salariale de certains tokyoïtes campant dans les parcs de la capitale émut les japonais qui mirent en aout, les démocrates au pouvoir, désavouant profondément les libéraux.

election-japon-2009

Dehors les bureaucrates !

Lors des législatives, ce qui marqua le scrutin fut le nombre de nouvelles têtes en politiques, leurs jeunesses et la présence massive de femme. Les démocrates ont joué la carte du renouvellement de la junte politique. Un exemple à suivre. Sur les seize membres du gouvernement, quatorze n’ont jamais eu de porte feuille ministériel. C’est la fin de la bureaucratie omnipotente et omniprésente pour un retour à la souveraineté du peuple.

La nouvelle équipe gouvernementale se donne aussi pour but de redonner confiance dans les fonctionnaires et l’Etat. La première mesure phare du gouvernement et la reprise politique du budget qui ne sera plus dirigé par les bureaucrates des finances mais par un gouvernement politisé. C’est la fin des coupes absurdes imposé par le ministère des finances aux autres secteurs.

La bureaucratie bat aussi de l’aile aux affaires étrangères. Pour la première fois, le pays ne s’alignera plus sure les Etats Unis et se tournera plus volontiers sur ces voisins proches en Asie. Le Japon à ainsi décidé de s’aligné sur les objectifs européens en ce qui concerne l’écologie avec la promesse de réduire de 25% ces émissions de gaz à effets de serre d’ici 2020.

Et pour parachever ce début de tournant, les démocrates décident de renationaliser… La Poste !

Nuage de Tags