Jeunes et Socialistes

Articles tagués ‘poste’

Résultats du vote contre la privatisation de la poste : en Savoie.

Vote populaireHier se sont 14745 savoyards qui ont votés pour ou contre le changement de statut de La Poste. Le résultat est de 1442 contre, 224 pour et 79 blanc ou nul. Par se résultat les savoyards qui se sont exprimés ont montrés leurs désaccords avec la politique néolibérale du gouvernement qui tend à privatiser l’ensemble des services publiques. Ce gouvernement que les français ne croient plus lorsqu’il dit que le changement de statut de La Poste ne conduira pas à sa privatisation. Et l’on ne peut pas lui faire confiance car GDF et France Télécom eux aussi ne devaient pas être privatisés. C’est donc avec enthousiasme que nous attendons les résultats nationaux de demain en espérant que le gouvernement entende le message et organise un réel référendum.

Détaille des résultats en Savoie :

Chambéry : 4319 votants, 4219 contre, 80 pour, 19 blanc ou nul

Alberville : 1804 votants, 1773 contre, 27 pour, 4 blanc

Aix-les-Bains : 774 votants, 722 contre, 18 pour, 34 blanc

Bourg-Saint-Maurice : 340 votants, 340 contre

Moûtiers : 512 votants, 505 contre, 7 pour

Montmélian : 471 votants, 465 contre, 3 pour, 3 blanc

Saint-Jean-de-Maurienne : 565 votants, 560 contre, 5 pour

Sauvons La Poste

Du 28 septembre au 3 octobre, , les socialistes, partis de gauche, associations et syndicats organisent à travers toute la France une votation citoyenne sur l’avenir de La Poste.

appelLaPoste-2La Poste constitue un service public central en France. Ses bureaux sont, dans de nombreux villages ruraux, le dernier lieu de lien social et le dernier service public présent. Mais depuis plusieurs années, c’est ce particularisme qui est attaqué. Ainsi, 3 bureaux ont été fermé chaque jour dans notre pays depuis le début de l’année ! Alors que le démantèlement et la privatisation de La Poste sont en marche, les Jeunes Socialistes seront présents sur le terrain et impliqués dans l’organisation de cette votation citoyenne, afin d’informer, convaincre et recueillir des signatures demandant la tenue d’un véritable débat public sur le sujet, par le biais d’un référendum sur le statut de La Poste.

Aujourd’hui, le service public postal est le premier employeur de notre pays, derrière l’Etat. Sa présence partout en France remplit une mission essentielle d’aménagement du territoire. Sa politique tarifaire permet l’égal accès de tous au courrier. Une privatisation dogmatique La privatisation de La Poste n’est justifiée que par des considérations dogmatiques. En effet, grâce à son modèle propre, La Poste a dégagé en 2008 un bénéfice d’1 milliard d’euros, loin devant ses concurrentes européennes privatisées, tout en continuant à remplir l’ensemble de ses missions. Et le changement de statut n’est en rien une obligation européenne. La Poste est le dernier service public à être touché par cette politique libérale mise en œuvre par le gouvernement, avec EDF, Gaz de France ou encore la SNCF. C’est leur conception des services publics, indispensables plus que jamais en ces temps de crise, que les Jeunes Socialistes auront à cœur de défendre au court de ces 6 jours de votation citoyenne.

Nuage de Tags