Jeunes et Socialistes

Articles tagués ‘communique’

Travailleurs à bas prix dans l’agriculture : une première brèche ouverte par l’Elysée ?

agriculture_maroc

Un conseiller de l’Elysée a évoqué devant les producteurs de légumes l’emploi de travailleurs des pays de l’est, où le coût du travail est très faible. Qu’il s’agisse d’une proposition ou simplement d’une suggestion d’étude ne change rien à l’affaire. Cette réflexion d’un conseiller de Nicolas Sarkozy traduit l’état d’esprit de l’Elysée : faire baisser les coûts du travail, dans une logique de moins disant social.

C’est parfaitement cohérent avec une politique qui réduit les protections des travailleurs et qui fait baisser le pouvoir d’achat des Français. Le Parti socialiste dénonce très vigoureusement cette politique.

Pour le Parti socialiste, la compétitivité de la filière légumière française passe par une meilleure adaptation à la demande des consommateurs, de plus en plus soucieux de qualité et de proximité avec les producteurs. Le Parti socialiste considère que la seule solution durable pour toutes les filières agricoles consiste en la relocalisation des productions équitablement réparties sur les territoires.

Communiqué de Germinal Peiro,

Secrétaire national à la ruralité et à la mer

Publicités

Hommage à Claude Lévi Strauss

C’est avec une grande émotion que j’ai appris la disparition de Claude Lévi-Strauss. Immense savant, théoricien célébré dans le monde entier, écrivain remarquable, il était aussi un homme engagé, qui n’a cessé d’œuvrer en faveur du dialogue entre les peuples. Il est resté toute sa vie un citoyen actif et un grand humaniste, contribuant à faire de la France une nation ouverte sur le monde. Père du structuralisme, sa pensée a marqué le 20ème siècle d’une empreinte inestimable et incomparable. Toutes les sciences humaines ont été influencées par son œuvre. Le Parti socialiste se joint à moi pour rendre hommage à cet immense intellectuel français dont l’œuvre appartient au patrimoine universel et pour adresser nos condoléances à sa famille et à ses proches.

Communiqué de Martine Aubry

Première secrétaire du Parti socialiste

L’École ne se monnaye pas

Le Parti Socialiste exprime sa totale opposition à la proposition du Recteur de l’académie de Créteil concernant la mise en place d’une cagnotte pour récompenser l’assiduité des élèves, dans trois lycées professionnels.

Notre Ecole est au service des jeunes. Elle a vocation à les accompagner, à être vecteur d’une transmission des savoirs de qualité, à leur donner les armes et les connaissances nécessaire à leur autonomie et à leur épanouissement. Cette démarche est tout simplement contraire aux principes de l’Ecole de la République. A l’heure où nous devons redonner confiance en l’École, redonner l’envie d’apprendre et réaffirmer que l’École est une chance et en aucun cas une contrainte, cette mesure nous semble dangereuse. L’École ne se monnaye pas.

ecoles_en_danger

Dans une société où les valeurs de justice sociale, de solidarité, sont, chaque jour, mises à mal, où l’individualisme le plus primaire gagne chaque jour du terrain dans l’univers de notre jeunesse, le Parti socialiste entend tout mettre en œuvre pour préserver les enfants et les jeunes d’un cadre de vie et d’apprentissage dont le cœur seront les valeurs marchandes.

Une fois de plus, on prétend, très maladroitement, s’occuper des effets – l’absentéisme des élèves- alors que l’urgence est à une refonte en profondeur de notre système éducatif : les structures des établissements et leur place dans la cité et dans la société de la connaissance, les rythmes scolaires -la journée, la semaine, les vacances-, les nouvelles pédagogies en donnant toute sa place à l’élève dans les processus d’apprentissage, le développement des savoirs informels, les missions et la formation de tous les personnels chargés d’éducation…

Communiqué de Bruno JULLIARD, Secrétaire national à l’Éducation

Nuage de Tags