Jeunes et Socialistes

Archives de janvier, 2010

Les 15 mesures qui ont changé Rhône-Alpes.

Sarkozy ou la ferme célébrité.

Chambéry : ville modèle dans l’intégration des personnes handicapées.

Treize ans après avoir reçu le Trophée d’or de l’intégration des personnes handicapées, Chambéry (Savoie) est toujours dans le peloton de tête des villes pionnières en matière d’aménagements adaptés. Dernière initiative : la labellisation « Tourisme et handicap » de la médiathèque Jean-Jacques Rousseau, qui accueille quelque 2 500 visiteurs par jour. Déjà retenue pour trois types de handicaps (moteur, auditif et mental), elle devrait être homologuée pour la prise en compte des handicaps visuels avec l’installation prochaine de plans tactiles permettant de s’orienter dans le bâtiment. Cet équipement sera complété par un accueil en langage des signes auquel se sont formés des membres du personnel.

La médiathèque, ouverte en 1992, comportait au départ peu d’aménagements adaptés, hormis l’ascenseur. Désormais des bandes de guidage aident au cheminement des malvoyants, les éclairages ont été renforcés dans les escaliers, et les rampes, trop courtes, sécurisées. Des services spécifiques (un atelier informatique et un fonds de livres audio et en braille) ont vu le jour grâce au dynamisme d’une employée mal-voyante.

Volonté politique

Depuis 2005, la ville, conduite par Bernadette Laclais (PS), a engagé avec la Région Rhône-Alpes une démarche de « territoire de tourisme adapté » afin d’accélérer la mise aux normes des bâtiments publics du centre-ville. Il en est ainsi du Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine sis dans un hôtel du XVIe siècle, qui doit ouvrir ses portes. En matière de transports, Chambéry Métropole, présidée par l’ancien ministre socialiste Louis Besson et gérée par la communauté d’agglomération, dispose d’une flotte de dix minibus réservée aux handicapés moteur et visuel.

Pour promouvoir cette volonté politique, Chambéry accueille tous les ans en novembre, Handynamique, deux journées consacrées à la découverte du quotidien des personnes handicapées, et édite un guide pratique des services qui balaie tous les aspects de la vie quotidienne, du travail aux loisirs.

Nathalie Grynszpan

arcticle paru sur http://www.lemonde.fr/aujourd-hui/article/2010/01/21/chambery-une-des-rares-villes-modeles_1294903_3238.html

La réponse du gouvernement aux problèmes des français !

Annulation de la taxe carbone

L’annulation de la taxe carbone par le Conseil constitutionnel, suite à une saisine par les parlementaires socialistes, est un revers majeur pour Nicolas Sarkozy.

Le Parti Socialiste n’avait eu de cesse de dénoncer un dispositif inefficace écologiquement et injuste socialement. Les motifs de cette annulation confirment la position prise par le Parti socialiste.

Cette taxe était inefficace, car elle ne portait que sur une faible part de la consommation énergétique, exonérant les plus gros pollueurs, ce que confirme le conseil constitutionnel. Elle était injuste, car elle frappait indistinctement les ménages, quels que soient leurs revenus.

Cette annulation vient rappeler au Président de la République qu’il ne suffit pas de faire des discours pour faire avancer la cause de l’environnement ; qu’il ne suffit pas de nommer un impôt « taxe carbone » pour qu’il soit écologique ; qu’il n’y aura pas d’efficacité écologique sans justice dans la répartition des efforts.

Comme souvent avec Nicolas Sarkozy, il y a un gouffre entre les intentions affichées – ici l’écologie – et la volonté réelle : ponctionner les ménages, toujours les mêmes, puisque les plus aisés sont protégés par le bouclier fiscal.

Après l’échec du Sommet de Copenhague, ce nouveau revers révèle la réalité de la politique du Président de la République : beaucoup d’agitation mais peu de résultats.

Le gouvernement doit maintenant tirer les conséquences de ce nouveau fiasco et présenter un dispositif à la fois juste et efficace. Le Parti socialiste réitère sa proposition d’une contribution climat-énergie et propose au gouvernement de s’en inspirer pour mettre enfin ses actes en accord avec ses discours.

Nuage de Tags